Loup-garou en entreprise

le meilleur jeu !

Le jeu incontournable débarque en entreprise ! Le but du jeu pour les villageois est d’éliminer tous les loups-garous. Pour les loups-garous, d’éliminer tous les villageois. 

La partie doit être menée par une personne ne prenant pas part au jeu, appelé narrateur. Le narrateur distribue une carte à chaque joueur, au hasard. Puis chaque joueur découvre secrètement son identité en regardant sa carte. Les joueurs sont divisés en deux camps : les villageois (certains d’entre eux jouant un rôle spécial) et les loups-garous. Le but des villageois est de découvrir et d’éliminer les loups-garous, et le but des loups-garous est de ne pas se faire démasquer et d’éliminer tous les villageois. Les tours de jeu sont rythmés par une période de jour et une période de nuit.

Durant la nuit, tous les joueurs ont les yeux fermés et ne doivent pas communiquer. Appelés par le narrateur, les loups-garous se réveillent, et désignent ensemble (par gestes pour éviter de se faire reconnaître) un villageois qui sera leur victime. Les villageois qui ont des capacités spéciales (cupidon, sorcière, voyante…), sont également appelés tour à tour pour utiliser leurs pouvoirs respectifs.

Le jour revenu, tout le monde se réveille et ouvre les yeux et le narrateur révèle l’identité de la (ou les) victime(s). Les victimes n’interviennent plus jusqu’à la fin du jeu mais pourront garder les yeux ouverts et y assister. Les Villageois vont tenter de découvrir qui sont les loups-garous par déductions, discours, révélations… Les loups-garous (qui participent aux débats, bien sûr : ils habitent le village !) doivent éviter de se faire incriminer en détournant les soupçons sur d’autres personnes. Il y a donc un temps de discussion au cours duquel chacun tente de découvrir la véritable identité de chaque joueur.

À la fin du débat, chaque joueur désigne une personne qu’il suspecte d’être loup-garou. Celui étant désigné par la majorité est “exécuté” et le narrateur montre son identité. Il est donc éliminé, puis le jeu recommence à la tombée de la nuit.

Lors de la première journée, il peut y avoir une action supplémentaire à faire avant de décider du coupable : il s’agit de l’élection du Chef du village. N’importe qui peut se présenter (même un loup-garou) et sa nomination est effectuée par vote. Son pouvoir se cumule avec ses éventuelles autres compétences, et il est très important. En effet, lors du vote des villageois, sa voix compte double. Quand le chef du village est éliminé (quelle qu’en soit la raison), c’est lui-même qui désigne son successeur, dans son dernier souffle.

Le jeu se termine lorsqu’il ne reste plus que des villageois ou plus que des loups-garous.

Toute la richesse et la subtilité du jeu résident dans l’observation et les tractations « sociales » entre les joueurs pour désigner un loup-garou ou un autre rôle, en l’absence de preuve formelle bien-sûr, puisque seuls les loups-garous connaissent le camp d’attachement des autres joueurs avec certitude (sans, néanmoins, connaître leurs spécificités).

Informations

Durée : Diffère en fonction du nombre de joueurs, compter 1h.
Participants : Entre 8 et 24 joueurs
Matériel : Salle avec chaises

Cet atelier vous intéresse ?